"L'Aeve ou les sculptures vivantes de Myriam Roux"

Publié le par Ass. Vouvant, village de peintres

Les deux dômes terminés!

Les deux dômes terminés!

Vous pouvez découvrir dans les Pages du site, sur le coté gauche, les premières images d'une des installations de l'exposition à venir de Myriam Roux! Un énorme travail collectif pour le plaisir de vos yeux!

Il y a quelques mois déjà, l'artiste vendéenne Myriam ROUX, plasticienne du végétal, a été invité par l'association " Vouvant Villages de peintres " à créer une oeuvre monumentale pour le village de Vouvant.

Cette oeuvre composée de sept dômes en osier tressé symbolisant la queue de Mélusine, parcourt désormais le village et jusque dans l'eau de la rivière " la Mère ".

 

Voici quelques photographies pour raviver des souvenirs de ce beau travail d'équipe.

"L'Aeve ou les sculptures vivantes de Myriam Roux"

Vous êtes tous les bienvenus pour la balade avec Myriam Roux à Vouvant pour découvrir ou redécouvrir les sculptures bien vivantes de l'AEVE (elles verdissent actuellement!) . Passage par l'Office du Tourisme de Vouvant pour l'exposition photo de Michael Arnold sur l'AEVE. Puis direction la Salle Polyvalente pour un diaporama et film souvenir sur la réalisation des sculptures par une équipe de Vouvantais et pour finir un verre de l'amitié .

Souhaitons un bel été à cette oeuvre de land-art et à tous ses visiteurs . 

Le travail commence par la récupération d'osiers "vivants ".

Le travail commence par la récupération d'osiers "vivants ".

Le tri ... Et la construction peut commencer.

Le tri ... Et la construction peut commencer.

Tout le monde travaille d'arrache-pied !

Tout le monde travaille d'arrache-pied !

Un travail sous le froid hivernal.. Mais l'équipe est motivée.

Un travail sous le froid hivernal.. Mais l'équipe est motivée.

L'installation se poursuit sur place.

L'installation se poursuit sur place.

Les dômes font un petit voyage sur " la Mère " pour y être installés.

Les dômes font un petit voyage sur " la Mère " pour y être installés.

Désormais la queue de Mélusine prend vie, l'osier pousse..

Désormais la queue de Mélusine prend vie, l'osier pousse..

Cette oeuvre monumentale va embellir notre village plusieurs années !

Cette oeuvre monumentale va embellir notre village plusieurs années !

Encore un grand merci à Myriam ROUX et à tous les bénévoles !

Encore un grand merci à Myriam ROUX et à tous les bénévoles !

Réalisée par l'artiste Myriam Roux, plasticienne du végétal, l'oeuvre d'osier baptisée L'Aeve, fait l'objet d'une petite exposition sous le préau de l'Espace Lusignan. Des panneaux de photos retracent toute la progression de sa création et de sa mise en place, qui a été possible avec l'aide d'une bonne trentaine de personnes, adhérents de l'association Vouvant village de peintres (VVP), ainsi que d'autres habitants de la cité.

 

 

Ils sont mobilisés autour de Penny Peckmann, la présidente de VVP et Christelle Rouxel, la vice-présidente, et organisatrice de cette exposition originale. Cette exposition a également été complétée d'un côté par un diaporama sur la création de cette oeuvre et son installation. Un montage réalisé par Guy Plagnol, et d'un autre côté par une petite vidéo de Daniel Gilbert, tous les deux membres actifs de VVP.

Exposition ouverte jusqu'à la fin de la saison, préau de l'Espace Lusignan.

 

La nouvelle exposition en extérieur, organisée à nouveau cette année par l'association VVP (Vouvant village de peintres), va voir s'installer des œuvres monumentales créées par l'artiste plasticienne du végétal, Myriam Roux.

Adepte du Land'art, elle propose des réalisations tressées avec des végétaux vivants, en grande partie des tiges d'osier, de tous les calibres et de toutes les couleurs. Une équipe de bénévoles de l'association VVP a déjà récolté une grande quantité d'osier nécessaire à la réalisation de ces sculptures originales.

Cette semaine, une première série de rendez-vous avait été donnée à tous les bénévoles vouvantais qui le voulaient, pour aider à la fabrication des oeuvres qui feront bientôt les beaux jours de la cité. Trier les matériels, soutenir et caler les oeuvres pendant leur tressage, encourager l'artiste et participer à la bonne ambiance, chacun pouvait choisir sa manière d'être là.

 

La secrétaire, Christelle Lacroix-Rouxel, précise : « Tous ceux qui veulent venir donner un petit coup de main sont les bienvenus. Plus on est, et mieux c'est ! Chacun vient quand il veut, et pour le temps qu'il désire. On peut nous trouver derrière le préau de l'espace Lusignan, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h et jusqu'à ce vendredi 13 février. »

Deux autres périodes de fabrication sont également programmées, du lundi 23 février au vendredi 27 février, puis du lundi 2 mars au vendredi 6 mars.

La présidente, Penny Peckmann, ajoute son sentiment : « Le village va se parer progressivement de sculptures vivantes en végétaux tressés qui vont évoluer au fil du temps, et j'imagine la curiosité que cela va éveiller cette année chez nos nombreux visiteurs. Vouvant se démarque assurément et s'embellit toujours ! »

Paru dans Ouest France le 15 février 2015.

  •  

A Vouvant. Mélusine ondule sur le lac - Voir les Pages du site la rubrique: "Presse-Contact." -

Vouvant - 07 Mars 2015

  • Trois semaines intenses de tressage d'osier avec des bénévoles. | OF.

Des œuvres tressées sur, mais aussi autour du lac de Vouvant, c’est l’œuvre de l’artiste Myriam Roux. Elle a été sollicitée par l’association Vouvant village de peintres.

A Vouvant, la légende de la Fée Mélusine fait partie de son identité. Ce n’est sans doute pas tout à fait par hasard que les ondulations de sa queue de serpent rappellent les méandres de la rivière La Mère encerclant la cité.Toute cette symbolique, l’artiste plasticienne du végétal, Myriam Roux, l’a catalysée dans sa nouvelle création, baptisée « l’Aeve ». Et installée, cette semaine, à Vouvant. Invitée de l’association Vouvant village de peintres, elle a en effet proposé un formidable projet qui va attirer les visiteurs.

Des arches d’osier prendront racine

Elle vient en effet de créer des oeuvres tressées, destinées à être implantées dans la nature. Durablement. « Je travaille dans le paysage, avec, si possible, les matériaux trouvés sur place », explique l’artiste. Mais pour l’Aeve, il a fallu lancer un appel pour avoir suffisamment d’osier, car le projet s’est révélé d’envergure. Au final, huit arches tressées sont installées sur le site, partant du fond du lac puis longeant les remparts avant d’arriver au pied de la tour, place du Bail.

Plus d'info dans Dimanche Ouest-France en page Fontenay-le-Comte.

Myriam Roux

Myriam Roux

Oeuvre de Miryam Roux à Vouvant: Reportage en ligne. Cliquez sur l'image pour le regarder!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article