Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Ass. Vouvant, village de peintres

Vouvant. Carnets de voyages, un festival original

  • Penny Peckmann, la présidente de Vouvant Village de peintres.
    Penny Peckmann, la présidente de Vouvant Village de peintres. | ouest-france

 

De leurs voyages, certains ramènent des photos, d’autres des croquis. La deuxième édition de ce festival, qui allie l’art au voyage, s’ouvre le week-end prochain.

Trois questions à…

Penny Peckmann, présidente de Vouvant Village de peintres (VVP).

Comment est née l’idée d’un festival autour du voyage et du carnet de voyage ?

Pour l’avoir constaté, les journées « Peintres dans la rue » sont devenues trop nombreuses et à bout de souffle, dans beaucoup de communes. Aussi, nous avons cherché à les remplacer par un événement plus festif et plus attractif.De plus en plus de personnes voyagent dans tous les pays du monde. On aime explorer et on en revient avec quantité de photos. C’est bien, mais il y a des souvenirs bien plus personnels, ce sont les carnets de voyages.

C’est l’expérience personnelle qui vous le fait dire ?

Bien sûr, et parce que ce n’est pas à la portée de chacun de croquer ce que l’on voit en voyage, je m’y suis initiée moi-même en 2016, avec un stage du côté de Ouarzazate, au Maroc. C’était une excursion dans la vallée du Dadès, puis dans le désert, à la limite de la frontière algérienne. Le maître de stage, Christine Peseux, de Besançon, m’a initiée au carnet de croquis et j’ai attrapé ce virus. Un voyage avec un carnet ouvre des portes, aide le contact avec les habitants d’un pays et permet de partager des moments forts. C’est avant tout ce contact qui m’a plu. Grâce à la bienveillance de Christine Peseux, j’ai oublié mon appareil photo pour croquer ce qui m’émeut et croyez-moi, les souvenirs que vous attrapez ainsi au vol restent gravés dans votre mémoire bien plus qu’une photo.

Pour le festival, Christine Peseux est donc l’invitée d’honneur idéale ?

Les membres de VVP, organisateurs du 2e festival Carnets de voyages ont effectivement décidé de lui proposer d’être l’invitée d’honneur. Personnellement, j’y ai vu une occasion de partager, avec des amis vendéens, le plaisir que j’ai eu au Maroc, grâce à cette aquarelliste de talent, animatrice d’ateliers d’art à Besançon. De plus, pour qu’un maximum d’intéressés profite de sa passion pour le carnet de voyage, Christine Peseux présentera au festival son nouveau livre Esquisses et aquarelles en pays berbère. Elle organise aussi à Vouvant, entre le 30 mai et le 4 juin, des journées Croq’Aquarelle. Les motifs ne manquent pas à Vouvant, entre les vieilles ruelles, la poterne, l’église, la muraille, la Tour Mélusine, sans oublier la rivière et le pont roman.

Du samedi 3 au lundi 5 juin, festival Carnets de voyages « De Vouvant jusqu’au bout du monde ». Programme sur le blog ou Facebook Vouvant village de peintres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article