Vouvant. La saison vouvantaise aura été exceptionnelle

Publié le par Ass. Vouvant, village de peintres

Acteur majeur dans l’organisation des animations estivales de la cité, l’association VVP (Vouvant village de peintres) en tire un bilan d’exception.

Guy Plagnol, à gauche, a rendu hommage au président Jean- Marie Monnier, au centre, et à Coline Nouteau, à droite.

Guy Plagnol, à gauche, a rendu hommage au président Jean- Marie Monnier, au centre, et à Coline Nouteau, à droite.

D’initiative communale destinée à animer le village, l’association VVP (Vouvant Village de Peintres), vient de faire un vaste bilan de saison. Son secrétaire démissionnaire Guy Plagnol a remis son rapport d’activité. Il a particulièrement remercié Coline Nouteau, étudiante en communication, qui a effectué un stage au sein de l’association. « Elle a été un élément indispensable, très vite intégrée à notre équipe pour fournir un travail considérable, notamment pour la réalisation des affiches et flyers, y compris pour la fête médiévale et le marché de Noël. Sans oublier les communiqués de presse, blogs et réseaux sociaux, en plus du travail de secrétariat ».

Des records chiffrés

La fréquentation a atteint un record pour la Nef Théodelin, lieu des expositions estivales. « Près de 27 000 visiteurs, soit 30 % de plus que les années précédentes. Il y a eu 15 000 entrées pour l’exposition Gemmail, 2 700 pour Mélusin’art, entre 1200 et 2 000 pour les autres manifestations culturelles, chiffres auxquels il faut ajouter les 800 visiteurs de l’exposition des artistes peignant de la bouche et du pied, mais aussi les 350 participants aux diverses conférences ».

Du côté des finances, « le bilan équilibré s’établit à 7 364 € et au final, le résultat fait apparaître un excédent de 446 €, au lieu du déficit de 3 978,00 € l’année précédente », a commenté Gérard Belaud, trésorier, lui aussi faisant partie des six démissionnaires. Avant de clore l’assemblée le président Jean-Marie Monnier : « Pendant de nombreuses années, et cette année du Millénaire fut particulièrement lourde, tu as assuré ta fonction avec détermination et compétence, ne ménageant ni ta peine ni ton temps, pour que l’association reste un maillon fort de la vie culturelle de notre beau village ».

 

Publié le

Guy Belaud, correspondant Ouest-France.

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article